Inspection des écoles françaises d’Afrique occidentale

Accueil / Actualités des écoles / « Noir et blanc » à Aimé Césaire

« Noir et blanc » à Aimé Césaire

Les élèves invitent leurs proches à visiter dans l’école leur exposition sur le thème « Noir et blanc »

EXPOSITION NOIR ET BLANC, c’est le thème choisi par les maîtresses pour la première exposition de cette année scolaire. Pour l’occasion, les portes ont été grandes ouvertes pour permettre aux visiteurs – parents et amis – de découvrir les multiples travaux des enfants.
Les couloirs, la cour de récréation, la salle de théâtre, les murs et même les marches des escaliers ont servi de support à cette exposition bicolore de grande envergure !
Chaque classe avait carte libre quant à la production réalisée pour l’exposition et cela a donné lieu à une belle variété puisque les enseignants ont tous rattaché ce thème à d’autres domaines disciplinaires.
Ainsi, les plus petits ont fabriqué une réplique en noir et blanc – à leur échelle – des maisons des Trois Petits Cochons, clôturant ainsi une séquence de travail sur cet album. Les élèves de grande section, suite à une séquence de travail sur l’ombre et la lumière, ont dû relever le défi de fabriquer une boîte à ombre ! Les élèves de CM2 ont bravé ce qui est normalement interdit en peignant sur les murs blancs de l’école des silhouettes noires en mouvement, à la manière de Keith Haring. Les élèves de CM1 ont crée leur propre planche de bande dessinée, en noir et blanc.
Les maîtresses de maternelle ont choisi de mettre un artiste africain en valeur, le photographe malien Malick Sidibé en se prêtant au jeu d’une séance photo en noir et blanc ! Dans la cour de l’école, de magnifiques portraits, en noir et blanc – bien évidemment – des élèves de Petite Section illustraient avec humour les émotions : content ou fâché … des moues boudeuses qui ont bien fait rire les visiteurs ! Dans les escaliers, de petites empreintes de pieds blanches sur fond noir, collées sur les marches, nous indiquaient l’itinéraire à suivre.
À chaque étape de la visite, une assistante maternelle prenait à cœur son rôle de « gardien de musée » et orientait les familles un peu égarées dans le sens de la visite. Les parents disposaient des meilleurs guides : leurs enfants qui prenaient plaisir à montrer leur travail, à en expliquer les consignes et à faire découvrir les travaux de leurs camarades d’autres classes.
« Tisser le Noir et le Blanc » est un projet de zone proposé en 2012 .
Hélène Lagarde, Conseillère Pédagogique de la zone Afrique de L’Ouest à cette époque, avait offert dans le cadre de la formation continue un formidable stage filé visant à travailler l’écrit au travers d’albums de littérature de jeunesse. Quelques années plus tard, ce travail trottait toujours dans la tête des maîtres et cette exposition a été l’occasion de réutiliser de nombreuses sources et ressources transmises lors de cette formation.
Les enseignants avaient pour objectif de fédérer l’équipe mais aussi les élèves et les familles, autour d’un même thème en transformant l’école en musée éphémère. Il suffisait de voir les visages fiers et ravis des artistes et de leurs maîtres et d’observer les parents, habituellement pressés, prendre leur temps devant les œuvres et apprécier les multiples réalisations de très bonne qualité et joliment mises en valeur, pour être certains que le défi a été relevé. On attend déjà avec impatience la seconde exposition !

Le reportage vidéo de la visite de l’exposition par les parents :
https://www.youtube.com/watch?v=Bcc1vYwuUnI