Inspection des écoles françaises d’Afrique occidentale

Accueil / Ressources / Scolarisation des élèves à besoins éducatifs particuliers / Le programme personnalisé de réussite éducative (PPRE)

Le programme personnalisé de réussite éducative (PPRE)

Un programme personnalisé de réussite éducative (PPRE) permet de coordonner des actions pour apporter une réponse efficace à la prise en charge de difficultés rencontrées par les élèves dans l’acquisition des connaissances et des compétences du socle commun.

Objectifs du PPRE

Répondre à la diversité des élèves

La diversité des élèves accueillis dans les écoles et collèges est une réalité qui doit être prise en compte dans l’élaboration des séances d’apprentissage.

Des propositions de différenciations doivent permettre à chaque élève de maitrîser les compétences attendues dans le socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Cette acquisition progressive ne se fait pas de la même façon pour tous les élèves et l’école se doit de proposer un accompagnement pédagogique notamment aux élèves qui éprouvent des difficultés.

La mise en œuvre d’actions pour aider un élève à développer ses connaissances peut prendre la forme d’un PPRE (Programme personnalisé de réussite éducative). Ce programme permet de coordonner une prise en charge personnalisée et peut intervenir à n’importe quel moment de la scolarité obligatoire. Il diversifie les aides proposées qui vont de la différenciation pédagogique dans la classe aux aides spécialisées. Il doit :

  • identifier les besoins grâce à un diagnostic
  • fixer des objectifs précis en nombre réduit
  • se fonder sur des compétences déjà acquises
  • être défini sur une période relativement courte, éventuellement renouvelable
  • être expliqué à l’élève et sa famille
  • prévoir les modalités d’évaluation des progrès réalisés et des suites à donner

Pour l’élève

Pour les équipes pédagogiques et éducatives

Pour la famille

Modalités d’organisation

Repérer les élèves

Un premier repérage des élèves concernés peut être facilité :

  • à l’école lors des conseils de maîtres ou de cycle, et au collège lors des conseils de classe, par les échanges d’informations entre les enseignants. Ils permettent un premier recensement des élèves nécessitant un accompagnement particulier
  • lors de commissions instaurées dans le cadre du conseil école-collège pour favoriser la continuité des aides entreprises et en assurer toute l’efficacité
  • tout au long de l’année dès qu’un obstacle ou une problématique nouvelle semble freiner la progression.

Diagnostiquer les besoins

À la suite de ce repérage, les élèves doivent bénéficier d’un diagnostic sur les compétences du socle commun pour lesquelles l’acquisition semble fragile. Il a pour objectifs :

  • de mesurer le degré de maîtrise des connaissances et du savoir-faire de l’élève
  • de comprendre l’origine des difficultés rencontrées par l’élève pour établir de façon précise ce qu’il est nécessaire de travailler
  • de permettre aux équipes enseignantes de mettre en avant les points d’appui qui, d’une part, rassureront les élèves et qui, d’autre part, favoriseront la réussite du PPRE.

Établir les modalités du PPRE

Les modalités sont formalisées à l’aide d’un document (papier ou numérique) qui permet, d’une part, d’impliquer l’équipe pédagogique et éducative, et d’autre part, de favoriser le suivi des actions à mener. Y seront précisés : l’identité et la classe de l’élève, la ou les compétences à travailler, l’objectif à atteindre, les membres de la communauté éducative impliqués, la période de mise en œuvre du PPRE. Le cas échéant, la participation de personnes extérieures sera précisée notamment si s’imposent un suivi médical (orthophoniste, psychologue, etc.), la mise en place de partenariats (soutien scolaire en lien avec la municipalité ou les associations), la participation de l’élève à l’accompagnement éducatif.

Informer l’élève et la famille

Le directeur d’école ou le chef d’établissement associe les parents ou le responsable légal de l’élève à la mise en place du PPRE. Cette information doit rendre visibles les actions menées en clarifiant les modalités d’organisation du PPRE et, le cas échéant, en permettant aux familles ou représentants légaux de s’impliquer dans sa mise en œuvre à l’extérieur de l’école ou de l’établissement. Il n’est pas nécessaire que le PPRE revête un caractère contractuel, même si l’adhésion de la famille sera un vecteur de réussite.

Mettre en œuvre les actions prévues dans le PPRE

L’essentiel des actions prévues dans le cadre du PPRE est conduit au sein de la classe grâce à un accompagnement pédagogique spécifique, sauf si la participation de personnes extérieures est requise.

Évaluer le PPRE

Une évaluation personnalisée doit être effectuée en référence aux compétences du socle travaillées durant la durée de mise en place du PPRE. Elle permettra de juger de l’utilité de son interruption ou de sa poursuite. Dans ce dernier cas, l’évaluation permettra de réviser les objectifs et d’introduire de nouvelles actions ou partenariats.

À titre d’exemple, un élève dont les difficultés scolaires résultent d’un trouble des apprentissages pourra bénéficier d’un plan d’accompagnement personnalisé prévu à l’article L. 311-7, après avis du médecin de l’éducation nationale ; il se substitue, dans ce cas, à un éventuel programme personnalisé de réussite éducative.